La direction générale de la Société de Gestion et de Construction Guinéenne (SGCG) a organisé ce samedi, 20 Avril 2024, une visite guidée sur le site de réalisation de la nouvelle ville, dénommée DREAM CITY, ou la Ville de Rêve. Ce projet pharaonique, le plus grand et le plus moderne de la Guinée, a lancé ses gigantesques travaux par le désenclavement du site avec la construction de 5 km de route pour y accéder. Sur le site proprement dit, des travaux d’envergure sont en cours, des engins en action, pour faire du rêve une réalité.

Les travaux de construction de la Dream City, lancés depuis plusieurs semaines, se poursuivent à grande vitesse à Sonfonia Tayaki. Cette nouvelle ville, futur joyau architectural, est juché entre l’Océan Atlantique et la haute Banlieue de Conakry.

Dream City, la cité de rêve, qui verra bientôt premiers bâtiments sortir de terre, sera bâtie sur une espace de 741 hectares. Des logements sociaux, économiques, des résidences de haut standing… sortiront de terre. Plus loin, la plage de Tayaki, longue de 7 kilomètres, bénéficiera d’une meilleure amélioration. La Dream City abritera également des sites industriels, un quartier d’affaires, des écoles, un hôpital moderne, un stade de football, une administration…

Très enthousiaste de voir ces travaux entamés avec professionnalisme, Elhadj Bailo Sow, le Directeur Général de la SGCG, montre combien de fois ses collaborateurs et lui sont soucieux de réaliser ce projet de grande envergure. A date, d’intenses travaux sont en train d’être effectué (le remblayage, la canalisation, l’électrification et l’adduction d’eau qui sont en cours, etc.). La SGCG dispose déjà d’une cinquantaine de camions et de nombreux autres engins lourds, en action sur le terrain.

« Actuellement, nous sommes au niveau du branchement électrique et de l’adduction d’eau potable. Grâce au management du directeur de la SGCG et de l’équipe chinoise, ce projet-là va se réaliser durant un délai bien précis. Déjà, on a suffisamment d’aides financières. Actuellement là toutes les finances sont prêtes. Vous voyez les camions qui sont là et les remblais qui sont déjà faits, cela montre suffisamment que le financement est prêt. Il y a aussi beaucoup d’autres entreprises qui souhaitent acheter des terrains pour construire », a fait savoir Elhadj Bailo Sow, DG de la SGCG.

Poursuivant, le Directeur est revenu sur ses ambitions en mettant en place ce projet. « Bref ! on veut faire le résumé de Conakry. Vous savez, Conakry a raté en matière d’infrastructures, donc on veut doter la République de Guinée d’une nouvelle ville, dénommée Dream City. Le coût global du projet est estimé à 1 milliard 600 millions de dollars et l’exécution des travaux s’étendra sur 10 ans », a indiqué Elhadj Bailo Sow.

Pour sa part, le directeur du projet Dream City, Wang Hong Fei, a déclaré que les finances sont déjà disponibles pour la réalisation de la Dream City. « Actuellement, nous sommes au niveau du branchement électrique et comment résoudre aussi le problème d’adduction d’eau. Grâce au management du DG de la SGCG, ce projet va se réaliser dans un délai bien précis. Nous allons aussi réaliser ce rêve pour tous les guinéens. Nous avons suffisamment d’aide financière. Toutes les finances sont prêtes. Vous voyez les camions qui sont là, et le remblayage en cours, cela prouve suffisamment que les appuis financiers sont prêts », a rassuré le directeur de la Dream city.

Le service communication de la SGCG

Add Your Comment